Les films

JON FACE AUX VENT

Jon face aux vents

Le film raconte une année de la vie de nomades modernes, les samis, à travers Jon jeune éleveur de rennes et sa communauté au dessus du cercle polaire. Ici, les outils modernes et la technologie sont encore au service d’une organisation communautaire et d’une activité pratiquée de manière traditionnelle. L’instinct de propriété qui exacerbe les individualismes et la spéculation n’existe pas…posséder la terre n’est pas dans leur culture, ils vivent dessus et ne l’emporteront pas avec eux. L’écologie chez eux, n’est pas un sujet: ils en font partie et vivent avec respect et humilité sur leur territoire.
Si être moderne et vivre en harmonie avec des valeurs traditionnelles semble donc possible, l’addition d’éléments perturbant menace cet équilibre fragile : industrialisation des territoires, équipement moderne couteux, législation européenne contraignante donnent régulièrement des coups de boutoir à ces dernières communautés d’élevages nomades d’Europe. Jusqu’à présent, les samis ont su s’adapter, mais le climat de plus en plus capricieux sous ces latitudes, ou un degré de plus ou de moins fait la différence entre un bon hiver et un hiver catastrophique pour le troupeau, est une menace supplémentaire à leur équilibre.
Un joli film qui tout en parlant d’ailleurs dans des paysages somptueux, interroge sur notre propre rapport avec nos horizons, nos jardins, notre modernité…
sourcing :http://www.jonfaceauxvents-lefilm.com/content/partenaires-du-film

ZANZIBAR MUSICAL CLUB

Zanzibar Musical Club Zanzibar Musical Club est une invitation à explorer une culture millénaire où les traditions se transmettent en musique, à pénêtrer une réalité musulmane où la musique est le lien social par excellence; à découvrir un monde nourri de tonalités arabes, de rythmes latins,de mélodies indiennes et de percussions africaines.

avec : Amina, Juma Abdallah, Zein, L’Abdin, Makami Faki,Rukia Ramdhani,Bi Kidude,Mohamed Bwana,Mohamed Hamed, Le Culture Musical Club

LES TORTUES VOLENT AUSSI

Les tortues volent aussi

Les Tortues Volent Aussi (en persan : لاک پشت ها هم پرواز می کنند) est un film iranien du réalisateur kurde iranien Bahman Ghobadi sorti en 2004, avec une musique du compositeur Hossein Alizadeh. C’est le premier film tourné en Irak après le renversement de Saddam Hussein.
Le film est tourné dans le camp des réfugiés Kurdes à la frontière de l’Irak et de la Turquie à la veille de l’Invasion de l’Irak en 2003.Soran Ebrahim interprète «Kak Satelllite» un jeune garçon ainsi surnommé pour son obsession de la technologie. Satellite est aussi obsédé par les Etats Unis et possède quelques notions d’anglais. Sa forte personnalité et son dynamisme ont fait de lui un leader auprès des jeunes enfants du village. Il parvient même à convaincre les anciens du village d’acheter une antenne satellite afin de suivre les nouvelles de la guerre proche.La tension monte quand le village attend de savoir quand adviendra l’invasion américaine.
De son côté Satellite rencontre une orpheline nommée Agrin (Avaz Latif), une fille au visage triste voyageant avec son frère ainé handicapé, Henkov et un petit garçon aveugle. Henkov survit en nettoyant les champs de mines comme Satellite qui le voit d’abord comme un rival. Mais son désir sincère d’aider Agrin s’étend à toute sa famille. Agrin semble hantée par le passé tandis qu’Henkov possède un don de prédilection.

Les Tortues Volent Aussi a été présenté au Film Society of Lincoln Center en 2005.

en savoir plus :TURTLES CAN FLY

TROBADORS, UN VOYAGE OCCITAN

Un voyage occitan explore la réinvention d’un folklore aux accents d’ici et d’ailleurs par des musiciens fous de musiques orales.

 

 

Il nous envoie à la rencontre de ces musiciens qui ont créé de nouveaux styles de chants occitans. Ils conjuguent la polyphonie avec la musique de transe berbère (Lo Cor de la Plana), la revue marseillaise avec le blues (Moussu T et lei Jovents), les repentistes brésiliens avec les joutes vocales (Fabulous Trobadors), le « scat » improvisé du jazz et le chant gascon (André Minvielle).

Le film nous fait partager la vie du trobador occitan à la manière d’un road movie, sur La Linha Imaginot entre Bordeaux et Nice.

Sarah Benillouche / 52 min / 2011
Producteur délégué : Tita Productions

UNFORGOTTEN ISLAND ( CHAGOS ou LA MEMOIRE DES ILES)

Ce film raconte l’histoire véridique qui est arrivée et qui continue depuis 40 ans pour les habitants des Iles Chagos.
Les Iles Chagos sont situées dans l’Ocean Indien.
Il y a 40 ans les habitants ont été secrètement déportés par les gouvernements américain et britannique dans le but d’y construire une base militaire d’où partent la plupart des opérations militaires en Iraq et en Afghanistan.
Ce film parle du témoignage des chagossiens, de ce qui s’est passé,de ce qu’ils ont vécu depuis qu’ils ne peuvent plus retourner sur leurs îles, dépression et souffrances d’un peuple pacifique, vivant de la pêche et qui désormais ne peuvent retourner sur l’archipel qu’une seule journée, car c’est une base militaire, pour revoir la terre où ils sont nés.

Film producer: marie-georges Suriam
Réalisateur : Michel Daëron
Récompenses et prix
Fipa d’or, catégories grands reportages et faits de sociétés et Prix du Jury des Jeunes Européens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *